La bière artisanale

La bière est la nouvelle boisson à la mode. La tendance est au «fait maison» à la mention «production locale» et les «micro-brasseries» poussent comme des champignons. Déjà bien lancée chez nos voisins allemands, français et italiens et beaucoup plus chez les belges et en Europe du nord.

Bien sûr il y a une multitude de bières : des brunes, des blondes, des rousses, des blanches, autant de bières qu’il y a de buveurs.

La bière de composition relativement simple  (de l’eau, des céréales, du houblon et de la levure). La complexité et toutes les nuances vont venir des dosages, des chauffages des différents ingrédients. Certains vont ajouter des épices ou des extraits naturels. Tous dans le même but, sortir le breuvage génial.

Les trois bières La Marmotte, brassées à Crans-Montana.
Les trois bières La Marmotte, brassées à Crans-Montana.

Parmi les bières les plus célèbres, on peut noter la bière Trappiste, brassée par les Moines.

Attention, bière Trappiste ne veut pas obligatoirement dire bières belges, il y a de la Trappiste autrichienne, américaine, française et même italienne.

Des « micro-brasseries » en Helvétie, il y en a des dizaines, mais celle qui nous intéresse c’est celle de Crans-Montana, la fameuse « bière de la Marmotte ».

Yves, le propriétaire de l’Hôtel du Lac est un véritable passionné comme je les aime ! Avec parfois des mélanges un peu fou mais très intéressant. Il propose 3 bières et des séries limitées. Il brasse désormais une bière blonde pour la Cabane des Violettes qui sera une bière de soif.

Les trois bières La Marmotte, brassées à Crans-Montana.
Les trois bières La Marmotte, brassées à Crans-Montana.

Nous avons aussi travaillé avec d’autres passionnés qui brassent la Tardiv à Anzère, nous avons composé une bière rousse légère avec une petite amertume qui vient d’un houblon sauvage récolté dans les forêts de St-Léonard. L’histoire me plait et la bière est à la hauteur…

On la trouvera cet hiver dans nos établissements.

On utilise de plus en plus la bière en gastronomie, la bière qui était un apéritif, une boisson d’après repas ou de grillades et fast food commence à remplacer des vins au milieu d’un repas ou en accord avec des fromages ou des desserts.

On utilise la bière en cuisine également : base de sauce, marinades, sirop, etc…

Brasserie la Marmotte, Lac Grenon, 3963 Crans-Montana, www.brasserie-la-marmotte.ch, tel +41 27 481 34 14. Propriétaire M. Yves Klingler.

Yves Klingler, propriétaire de la brasserie de la Marmotte et Franck Reynaud en pleine dégustation.
Yves Klingler, propriétaire de la brasserie de la Marmotte et Franck Reynaud en pleine dégustation.

LE PALERON DE BŒUF DE LA RACE D’HERENS A LA BRUNETTE DE LA MARMOTTE

 

Ingrédients

 

  • 2 kg de paleron de bœuf de la race d’Hérens ou Simmental
  • 3 oignons
  • 300 g de carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 7.5 dl de bière brune de la Marmotte
  • 6 cl de vinaigre balsamique blanc
  • 5 g de sucre roux
  • 1 feuille de laurier

 

Progression

 

Assaisonner et faites colorer des cubes de viande (4-5cm) dans une cocotte et débarrasser

Faites revenir les oignons émincés les carottes en mirepoix et l’ail écrasé

Ajouter la viande, la bière, le sucre, le vinaigre, le thym et le laurier.

Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter dans un four à 180°c pendant 1h30

Vérifier l’assaisonnement et retirer le couvercle pendant environ 40 m.

Rectifier la constance si besoin

A déguster avec des spätzle, une pomme purée ou un papet.

 

MA MARINADE DE POULET À LA BIÈRE ROUSSE

Ingrédients

  • 1 bouteille de bière rousse de la Cabane
  • 0.50 dl d’huile de pépin de raisin
  • 1 gousse d’ail
  • 10 g de serpolet
  • 2 g de sel de Bex
  • ½ cuillère à café de poivre noir moulu
  • ½ cuillère à café de genièvre moulu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*